Bulletins du CRAHN


L’église mérovingienne et l’église abbatiale de moniales cisterciennes de Notre-Dame-de-Bondeville (Seine-Maritime, Haute-Normandie) (2006)

LANGLOIS Jean-Yves

En 1999 puis en 2001, deux fouilles d’archéologie préventives ont été effectuées sur la commune de Notre-Dame-de-Bondeville, près de Rouen. Elles ont toutes les deux porté sur des églises; la première, à l’emplacement de l’actuelle bibliothèque municipale date de l’époque mérovingienne, la seconde, dans l’enceinte des laboratoires Sanofi, est l’ancienne abbatiale du monastère féminin cistercien Notre-Dame fondé au XIIe siècle. Toutes deux sont situées dans le fond de vallée de la rivière Le Cailly, affluent de la Seine. Environ 600 m de distance les séparent. La plus ancienne est au sein de la paroisse Notre-Dame, contre l’ancienne église paroissiale, tandis que le monastère est isolé dans la paroisse Saint-Denis. En dehors des informations propres aux deux églises, les investigations archéologiques montrent, du moins pour l’instant, que l’origine de la commune n’est sans doute pas antérieure au haut Moyen Age, du moins en ce qui concerne le chœur de l’agglomération. En effet, la présence d’occupation antique n’est suggérée qu’à l’emplacement de l’abbatiale, et par l’intermédiaire de mobilier résiduel.



pdf icon L’église mérovingienne et l’église abbatiale de moniales cisterciennes de Notre-Dame-de-Bondeville (76) - CRAHN 2006.pdf


Retour aux publications